pendant vos vacance en Grèce visitez la région de Monemvassia,Sparte et Mystra
avec WELCOME IN GREECE
agence de voyages à Athènes

 

VISITE LACONIA 

Sparte, Mystra, Monenvassia
Au XII eme siècle av J-C, une tribu de guerriers Doriens venus du Nord envahit le Sud- Ouest du Péloponnèse, chasse les habitants mycéniens et exécute ceux qui résistent. Connus pour massacrer leurs ennemis, les nouveaux maîtres de la région se distinguent aussi par leur parler brusques. Les Laconiens n’adressant souvent à leur à leurs opposants qu’une seule phrase percutante (d’où l’apparition de l’adjectif laconique) tandis que les peuples du Nord utilisent une rhétorique plus élaborée.
La beauté sauvage du massif du Taygète égale le caractère farouche traditionnellement attribué aux Laconiens de l’antiquité. Cette partie du Péloponnèse est la plus sauvage et la plus aride de la
péninsule.
Sparte :
Dans la Sparte d’aujourd’hui, rien ne vient témoigner de ce passé austère et agressif. C’est une ville tranquille dans laquelle les habitants aiment mieux fabriquer de l’huile d’olive que de guerroyer. Cette petite ville de province constitue toutefois la localité la plus pratique et la plus agréable pour visiter les ruines byzantines de Mistra situées à seulement 6kms.
visites à Sparte : le musée archéologique, la galerie nationale d’art, le musée de l’olive.
visites au départ de Sparte :

Mistra :
Autrefois Mistra était le foyer religieux de l’empire byzantin. De là le pouvoir de Constantinople s’étendait sur tout le Péloponnèse. Les riches vestiges archéologiques, églises, chapelles et monastères évoquent ce qu’était une ville byzantine.
Ce qu’il ne faut pas manquer :
La Métropole cathédrale Saint Dimitri dans la ville basse est particulièrement magnifique avec ses peintures murales, sa cour fleurie, et son musée qui conserve des fragments d’architecture.
les deux églises du monastère de Vrontohion, la première Aphentiko abrite deux magnifiques fresques historiques et Agios Theodoros.
Le monastère de Perivleptos. Ce monastère qui se trouve à l’extrémité sud-est du site dans un coin des remparts, date du XIII siècle. Ses peintures murales du XIV eme siècle sont les plus riches et les mieux conservées de toute la ville et chaque centimètre de mur est recouvert de scènes fourmillantes de détails pittoresques.
Le château domine l’ensemble du site et offre une vue incomparable sur la vallée en contrebas.
Lors de la visite de Mistra ne négligez pas le musée petit mais très bien entretenu.

Monemavassia:
on pénètre dans la vieille ville par l’unique porte à passage voûté. La visite de la vieille ville vous propose un voyage dans le temps. Les voitures et vélos ne sont pas autorisés dans l’enceinte le ravitaillement se fait par les chevaux.
à visiter : l’église du Christ aux liens, le musée archéologique, Sainte Sophie église byzantine du XII eme perchée au bord d’une falaise. Au sommet du rocher vous pourrez également voir les ruines d’une citadelle et surtout vous aurez une vue splendide sur la ville basse et la mer.