Agence de voyages en Grèce

pendant vos vacances dans les îles grecques profitez en pour visiter l'île de RHODES

 

ILE DE RHODES
1 heure de vol d’Athènes

L’île de Rhodes se trouve dans le Dodécanèse
Situé le long des côtes turques le Dodécanèse forme un archipel de douze îles. L’une des particularités de cette région est de réunir plusieurs influences culturelles, empreintes des différentes civilisations qui s’y sont succédées.
L’histoire mouvementée de ces îles a légué un patrimoine de styles architecturaux unique, où des ruines antiques côtoient des forteresses de croisés et des mosquées ottomanes.

L’île de Rhodes est incontestablement une des destinations préférées des touristes. Cependant, l’île est suffisamment grande pour que les régions intérieures et les petites villes côtière conservent une certaine sérénité et des traditions séculaires. Des montagnes verdoyantes, parsemées de villages occupent le centre de l’île, bordée à l’Est par des plages de sable et à l’Ouest par des falaises abruptes. Les stations balnéaires occupent la partie Nord. Kamiros et Lindos portent les traces manifestes du passé classique de l’île, tandis que Monolithos et surtout la vieille ville de Rhodes abritent des forteresses médiévales.

La ville de Rhodes
Rhodes est une ville à deux visages. Les habitants de la vieille ville vivent toujours dans la maison de leurs ancêtres, contribuant à perpétuer une ambiance villageoise alors que la ville moderne est contemporaine.
Du fameux colosse de Rhodes il ne reste nulle trace à ce jour. Considérée comme l‘une des sept merveilles du monde antique, cette statue de bronze représentant le dieux Hélios, haute de 35m, aurait gardé le port de Mandraki avant d’être détruite par un tremblement de terre en 224 av J-C. Deux daims de bronze se dressent maintenant à l’endroit
.
A voir dans la ville de Rhodes :
- La vielle ville : les ruelles pavées et pentues de la ville médiévale (construite par les chevaliers de la Saint Jean) sont émaillées par de petites plaques indiquant les sites historiques et les musées.

vous pourrez visiter :
- le Palais des grands maîtres
la place Argirokastrou, l’ancien hôpital des Chevaliers qui abrite des salles et des cours magnifiques, domine un côté de la place. Il accueille aujourd’hui le musée archéologique.
- la place Simi avec la galerie municipale d ‘Art
La promenade des platanes. Cette partie de la vieille ville vous permet de découvrir la période médiévale de l’histoire de Rhodes.
- La bibliothèque Turque : Edifiée en 1793 elle est remplie de manuscrits et perses et arabes de XV eme et XVI eme siècle.
- le hammam place Arionos vieux de 250 ans mérite une visite.
- le quartier Juif : La communauté juive Séfarade fuyant l’inquisition espagnole a marqué l’architecture de Rhodes.


Aux alentours de Rhodes :

- Lindos : c’est la ville la plus pittoresque de l’île de Rhodes. Des écrivains, des poètes, des peintres et des universitaires célèbres y ont séjourné. Des vignes grimpantes et des fleurs bordent les ruelles, tandis que des mosaiques recouvrent les cours des maisons. L’acropole antique de Lindos se dresse au milieu des échafaudages, au sommet d’un rocher haut de125 m aux falaise abruptes. Les bâtiments plantés au sommet du rocher sont doublement isolés par les remparts d’une citadelle. Le château des chevaliers du XIII eme siècle surmonte l’entrée du site, le sanctuaire d’Athèna Lindia surgit au sommet des marches.
- Epta Piges : à 11 kms de Faliraki vous trouverez Epta Piges. Construit par les italiens en quête d’eau potable pour la ville voisine de Kolimbia.
- le monastère de Tsambikas 
- Kamiros : La plus petite des trois cités antiques antiques de l’état de Rhodes, surpasse Rhodes
et Ialissos en termes de préservation et de complexité architecturales.
-    La vallée des papillons :  à 7 km du village de Theologos, Petaloudes (ou la vallée des papillons) est un lieu très populaire, avec ou sans papillons. En été, des milliers de papillons affluent sur les aliboufiers de la vallée, attirés par cette résine dont on fait l’encens.